Le mot donne à la pensée son existence la plus haute et la plus vraie."

Hegel

La semaine du goût

Les tartines d’Émile En rangeant un tiroir, je tombe sur cette photo en noir et blanc, et je suis surprise de ce qu’elle m’inspire. Je ferme les yeux et je revois mon grand-père dans la cuisine. Je suis assise contre le radiateur, à l’angle du mur, comme d’habitude, et j’entends le ronronnement du frigo que…

Lire la suite

Poésie

Regarder ce que font les oiseaux Quand ils fuient en battant des ailes pour échapper à l’ennemi. À quoi rêvent les oiseaux quand ils se posent ? Et quand ils se reposent ? Regarder ce que font les feuilles d’automne Quand elles sont bercées par le vent. À quoi rêvent les feuilles quand elles tourbillonnent ? Quand elles…

Lire la suite
silhouette of woman standing in front of wall

D’un confinement à l’autre

D’un confinement à l’autre Il y a eu les vacances d’hiver, paisibles mais bien occupées.Et puis la rentrée, qui n’en fut pas vraiment une.Quand je dis la rentrée, cela signifie que les enfants retournent au collège et que mes journées sont à nouveau rythmées par les transports, le travail, les tâches ménagères,… finalement, j’aime bien ce…

Lire la suite
woman in red turtleneck shirt

Noir, blanc, rouge

Noir, blanc, rouge Prendre place dans le train. M’installer seul là où trois autres personnes peuvent s’assoir. Prier le ciel pour que cela n’arrive pas. Surtout pas des enfants bruyants. Il n’y a aucune raison, le train est quasiment vide… Avant le départ, elle s’installe en biais.Pose son sac négligemment en face de moi. Un grand…

Lire la suite

Voeux non exaucés à ce jour

Avoir le pied marin et faire le tour du monde en famille sur un voilier tout confort, cuisine équipée et suite parentale, cours par correspondance pour les enfants Partir un an en roulotte par les chemins du hasard, sans contrainte ni planning et consigner sur papier chaque rencontre Accompagner ma mère dans son rêve de…

Lire la suite

Les mots bizarres

Sybarite : pierre précieuse bleue Crépusculorayos : derniers rayons du soleil Camerlingue : poisson carré inventé par Findus Mézigue : avoir les zygomatiques développés Ravigote : bavardage

Lire la suite

Mémoires olfactives

À l’occasion de la semaine du goût, voici un aperçu des odeurs inscrites dans nos mémoires Les sacs à dos dans les casiers de colonie de vacances Les petits sachets de lavande dans les armoires de mes grands-parents Les épines du sapin de Noël Le sac de foot au retour d’un match Le goûter enfermé…

Lire la suite

Public d’écrivain public

Il n’ose pas bouger dans cet espace inhabituel pour lui, trop propre et trop studieux. C’est la première fois qu’il franchit les portes de la Médiathèque. L’urgence de sa situation est plus forte que la peur, mais il ne peut s’empêcher de revivre une fois encore son exil. Et tend la main vers moi.  …

Lire la suite

Instants de lecture

Dortoir en mezzanine J’habitais l’une de ces banlieues dortoirs, Où suinte l’ennui quand vient le soir, La violence et l’absence de culture le midi, Si proche, et pourtant si loin de Paris, Les journées se déroulaient comme dans un mauvais rêve, Mon esprit en veille, j’obtenais ma moyenne au collège, Comme un chien qui lève…

Lire la suite

Souvenir

La cuisine est lumineuse. Elle donne sur le jardin d’où ta mère peut voir ses enfants jouer à travers les larges fenêtres. Avant d’y accéder, on traverse le hall d’entrée en frôlant l’escalier qui monte vers l’étage. Les tapisseries sont défraîchies, l’escalier est imposant et surtout très raide. Il doit y avoir un salon au rez-de-chaussée…

Lire la suite

L’eau

« Je suis la mer qui se met en colère. Tu es la fontaine qui ronronne dans le pré. Il est le torrent qui serpente et s’enfuit. Nous sommes les vagues qui se brisent sur le sable. Vous êtes les cascades qui animent les hauteurs. Elles sont les chutes qui bouillonnent et précèdent le voile de…

Lire la suite
brown flower and book

Printemps des poètes

Dans la braise il y a le feu de l’amour Il y a « aimer » qui rime avec toujours   Dans l’année il y a l’arrivée des beaux jours Il y a les chants des troubadours Et dans l’azur il y a les anges qui sourient qui nous entourent   Dans la plume il y a…

Lire la suite
selective focus photography of green-leafed plant

D’après un poème de Guillevic, Douceur

Mais pour Halloween, nous avons remplacé la douceur par la peur Peur, Je dis : peur. Je dis : peur des ombres. Quand la lumière éclaire ma solitude Et que je perds tout petit à petit Comme la gentillesse. Car on enferme dans le monde Et tout vide nous effraie. Je dis : peur Pensant aussi Au fil…

Lire la suite
bottle on body of water

Victoire

Victoire Je dis Victoire Je dis Victoire de la pensée Quand tu réussis à atteindre tes objectifs Et que tu ne nuis pas aux autres Qui vivent autour de toi Car on tue dans le monde Et tout massacre nous vieillit. Je dis : Victoire, Pensant aussi À gagner ton bonheur, À vivre sainement À reprendre…

Lire la suite

Je me souviens

Je me souviens de ce visage qui m’a attiré sur une table d’exposition Je me souviens de Sophie et de Nicolas Ozareff Je me souviens de ma rédaction vengeance Je me souviens de mes larmes sur les pages Je me souviens des dimanches matins sous la couette avec un livre Je me souviens de l’identité…

Lire la suite

Galerie de portraits

Celle qui attend à sa fenêtre que quelqu’un passe et croise son regard, à qui l’on ne doit pas poser la question « Comment allez-vous ? » lorsque l’on est pressé. Celui dont l’allure sent les embruns, dont la peau burinée crie le manque, qui est là mais déjà parti ou pas encore revenu, celui dont la vie…

Lire la suite

Hommage à Georges Pérec

L’inventaire de la salle à manger Dans la salle à manger, il y a une télévision, des baffles, des micros, des CD, des guirlandes genre Moulin Rouge, bref, une ambiance de cabaret ! Dans la salle à manger, il y a trois tableaux aquatiques, une métamorphose, et deux tableaux d’hiver. Des vases multiformes en céramique rouges…

Lire la suite
white toilet paper roll on green wall

Une couleur – une émotion

Le soleil au firmament rit de nous voir si heureux, tandis que le tournesol danse au rythme du vent. Dans les cuisines, le citron pétillant fait son cirque dans les plats. Sous les Tropiques, le sable chante de mille voix, et partout sur la terre, l’or réjouit les cœurs. Mas, le 2 février 2018

Lire la suite