ateliers-ecrit-jaune

"Tout est bon à écrire ! En tout temps ! En tous lieux !"

L’inspiration de mes ateliers : Elisabeth Bing, de formation littéraire et journalistique, a inventé le concept en France un peu dans l’urgence en 1969 quand elle a été confrontée à des enfants classés comme caractériels et en échec scolaire. Cela a tellement bien marché qu’elle a développé son intuition jusqu’à fonder en 1981 une Association qui porte son nom et propose en outre des ateliers d’écriture et des formations à l’animation d’ateliers.

Les Ateliers Elisabeth Bing

L’écriture à haute voix

Technique : à venir tester lors d’un essai gratuit.

C’est pour qui ?
Il n’est pas nécessaire d’avoir lu tous les grands auteurs, ni d’écrire sans aucune faute d’orthographe. Il s’agit simplement de laisser advenir un texte qui n’existe pas et que vous seul pouvez faire exister.

 

Passeur de mots

Des jeux de mots, mots pour rire, rire ou souffrir, souffrir pour advenir, advenir à l’écrit, écrit vain ne vainc jamais, car écrivain toujours peut devenir.

Un atelier d’écriture, c’est un lieu de création originale : chacun est là, avec une matière qu’il façonne et personne ne sait à l’avance ce qui va sortir. On crée, on invente, on assemble des mots et à la fin, chacun s’émerveille de ce qui est advenu.

Il n’y a pas un modèle unique d’écriture, les participants ne doivent pas entrer dans un moule. Les textes sont et restent personnels : chacun écrit avec ses mots, sa sensibilité, son expérience.

Chaque année, je mets en place des cycles d’ateliers d’écriture afin que chacun puisse découvrir sa propre écriture, mais également pour mettre en valeur un lieu (un salon de thé, une bibliothèque,) ou encore célébrer un événement.

Le CCMD

La grande évasion

Faire vivre les mots pour apaiser les maux

Les personnes en situation de fragilité voient souvent leur existence mise entre parenthèses. À leur arrivée en Institution, une foultitude d’émotions contradictoires s’entrechoque, la souffrance cogne à la porte de leur corps et de leur cœur, l’entourage est parfois pris en flagrant délit d’incompréhension…

En complément des soins, l’écriture apporte un certain bien-être et permet de libérer la parole, de faire travailler la mémoire et les neurones et parfois de mettre les maux en mots pour s’en échapper quelques instants.

Actuellement en animation d’ateliers d’écriture en Institution :
Au CHI de Clermont, en Unité Arts et Thérapie, avec des personnes en Psychiatrie
Au Centre de Réadaptation Alphonse de Rothschild, avec des personnes en addictologie, un autre avec les cadres et le personnel soignant,
Au Centre Gériatrique et d’Accueil Spécialisé (CGAS) de Gouvieux, avec les résidents de la Maison d’Accueil Spécialisé (MAS)
Au CCAS de Nogent sur Oise, avec des personnes en situation d’illettrisme
Au CCAS de Liancourt-Laigneville, avec les jeunes d’un programme d’accompagnement intensif de réinsertion

rayure-beige